Près de 8 millions de chocolats du Père Noël sont vendus chaque année en Hongrie

Économie National

La popularité du Père Noël en chocolat creux associé à la période de l’Avent ne se dément pas d’année en année parmi les clients, et près de 8 millions de pièces de ce produit sont vendues chaque année sur le marché hongrois – écrit la Chambre nationale de l’économie agraire (NAK) dans un communiqué envoyé à MTI lundi.

Il a été souligné que la version classique au lait reste la plus populaire des friandises au chocolat, mais que la proportion de la version au chocolat noir est en augmentation ; la part des pères Noël à deux couches, à deux parfums ou même paléo remplis de bonbons dans leur cavité est plus faible sur le marché.

Se référant au rapport de l’Association des fabricants de confiseries hongrois (MÉSZ), il a été annoncé que près de 250 entreprises en Hongrie sont impliquées dans la production de confiseries.

D’après l’expérience de la chambre, tant les multinationales que les fabricants appartenant à des Hongrois trouvent leur place sur le marché des confiseries saisonnières – tel est le cas du lapin en chocolat ; même les petits fabricants peuvent vendre des articles importants pendant la saison.

Ils ont attiré l’attention sur le fait que, comme dans presque tous les domaines, il y a une augmentation significative du prix des matières premières utilisées dans la production de friandises chocolatées, en particulier pour les fèves de cacao et le sucre. La sécheresse a également eu un effet important sur les fèves de cacao, la récolte a été moindre – ont-ils ajouté.

NAK a également évoqué le fait que les habitudes des consommateurs changent depuis des années, ce qui se traduit par une demande accrue de produits de meilleure qualité d’une part, et d’aliments fonctionnels et de produits sans sucre d’autre part.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *