En janvier, les prix à la consommation ont augmenté de 3,8 % en moyenne par rapport au même mois de l’année précédente

Économie

En janvier 2024, les prix à la consommation ont augmenté en moyenne de 3,8 % par rapport à l’année précédente. Par rapport à décembre, les prix ont augmenté en moyenne de 0,7 %, mais les articles d’habillement sont devenus moins chers de 2,1 %, a indiqué vendredi l’Office central des statistiques (KSH).

Les prix des denrées alimentaires ont augmenté de 3,6 % en 12 mois, principalement le sucre (38,2 %), les boissons non alcoolisées (14,6 %), le chocolat et le cacao (14,1 %), les buffets (12,7 %) et le porc (10,0 %). Au sein du groupe de produits, le prix de la farine a diminué de 19 %, celui des œufs de 17,8 %, celui du fromage de 15,6 %, celui du beurre et de la crème au beurre de 13,8 %, celui des pâtes sèches de 13,2 % et celui du lait de 10,2 %.

Selon le rapport, l’énergie domestique est devenue 11,3 pour cent moins chère, dont 25 pour cent de moins pour le gaz de ville, 3,4 pour cent de moins pour l’électricité et 2 pour cent de plus pour le bois de chauffage.

Le prix des services a augmenté de 10,4 %, dont 13,9 % pour les loyers, 11,9 % pour la réparation et l’entretien des véhicules, 11,3 % pour les péages, la location de voitures et les parkings, 10,9 % pour les billets de sport et de musée, et 10,2 % pour les services de vacances.

Le prix des boissons alcoolisées et du tabac a augmenté de 8,1 %, dont 9,2 % pour le tabac.

Le prix des aliments pour animaux de compagnie a augmenté de 20 %, celui des détergents et des produits de nettoyage de 11,1 %, celui des médicaments et des produits médicinaux de 8 % et celui des produits de soins personnels de 4,7 %.

Les biens de consommation durables ont dû être payés 1,4 % de moins, le prix des voitures d’occasion ayant baissé de 9,9 %, celui des meubles de cuisine et autres de 7,6 %, celui des appareils de chauffage et de cuisson de 3,7 %, celui des meubles de chambre de 2,6 %, et celui des voitures particulières neuves de 1,3 %. Les carburants pour véhicules sont devenus 11,9 % moins chers.

Les prix à la consommation ont augmenté en moyenne de 0,7% en un mois par rapport à décembre 2023.

Les prix des denrées alimentaires ont augmenté en moyenne de 1,2 pour cent, principalement en raison d’une augmentation de 6,4 pour cent du prix des denrées saisonnières (pommes de terre, légumes frais, fruits domestiques frais et fruits du sud). Si l’on exclut ce groupe, les prix des denrées alimentaires ont augmenté en moyenne de 0,7 %.

Beurre, crème au beurre 3,1, fromage 1,6, lait 1,2, porc 1,1 pour cent de plus, huile de cuisson 1,6, sucre 1,3, farine 1,2, pain 0, Il a coûté 7 pour cent de moins. Vous avez dû payer 0,9 % de plus pour l’énergie domestique, 1,7 % de plus pour le gaz de ville et 1,3 % de plus pour le bois de chauffage.

Les services ont augmenté de 0,5 %, y compris les péages, la location de voitures et le stationnement – en raison de l’augmentation des péages – de 8,4 %, les services postaux de 4,8 %, les loyers de 2,5 %, la réparation et l’entretien des véhicules de 2,3 %, et la réparation et l’entretien des maisons de 1,8 %.

En raison des soldes de fin de saison, les articles d’habillement sont devenus moins chers de 2,1 %.

Le prix des carburants a diminué de 0,5 %.

(MTI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *