À Nagyecsed, une fillette de 13 ans meurt d’une pneumonie après avoir été renvoyée deux fois chez elle par les médecins

National

Le médecin généraliste a diagnostiqué chez la jeune fille de 13 ans, originaire de Nagyecsed, une infection virale de type grippal, mais lorsqu’elle a vomi du sang avec une fièvre de 39 degrés, la famille savait déjà que le problème était plus grave que cela.

Les parents de l’enfant l’ont emmenée deux fois chez le médecin, qui l’a renvoyée chez elle pour qu’elle se rétablisse. Les parents de la jeune fille de 13 ans portent plainte.

Une jeune fille de 13 ans, originaire de Nagyeced, est décédée d’une pneumonie à l’hôpital de Mátészalka, après que les médecins l’aient renvoyée chez elle à deux reprises. Et pour la troisième fois, son traitement a été commencé si tard qu’elle n’a pas pu être aidée. Elle est décédée le lendemain matin, écrit RTL. Le médecin généraliste a d’abord diagnostiqué chez la jeune fille un virus de type grippal, avec lequel elle a été renvoyée au lit le lundi matin. Dans la soirée, elle a développé une fièvre de 39 degrés. Ses parents ont donc appelé le médecin le lendemain matin, qui leur a dit que si elle n’avait que de la fièvre, ils devraient l’emmener chez le médecin de famille le lendemain matin, mais elle n’a pas survécu jusqu’au lendemain matin, a déclaré la mère éplorée. Le père s’est rendu chez le médecin généraliste le mardi matin pour un mal de gorge, où il a dit que l’état de sa fille s’aggravait et ne s’améliorait pas du tout.

« Il n’a pas dit que je devais ramener ma fille pour qu’il puisse voir ce qui n’allait pas, mais qu’il n’était pas Jésus ! Il a dit qu’il ne pouvait pas la guérir en un jour », a déclaré le père de la jeune fille.

Le soir, la fillette ayant mal au dos et à la poitrine, les parents l’ont emmenée aux urgences de Mátészalka. Ils ont également été renvoyés chez eux, et lorsque la fillette a commencé à vomir du sang deux heures plus tard, ils ont été ramenés aux urgences pédiatriques. Les médecins de l’hôpital n’arrivaient pas à croire qu’ils avaient été renvoyés chez eux deux heures plus tôt. La fillette a immédiatement été mise dans une ambulance et transportée à l’hôpital de Nyíregyháza. Elle a ensuite été emmenée dans l’unité de soins intensifs, puis placée sous anesthésie, mais ils n’ont pas pu l’aider davantage, et la petite fille est décédée mercredi matin.

« De nombreuses maladies virales peuvent entraîner des complications bactériennes et une surinfection, ce qui peut conduire à une pneumonie ou, dans des cas encore plus graves, à un empoisonnement du sang, ce qui peut entraîner une aggravation de l’état du patient ou sa mort », a déclaré le spécialiste des urgences András Késmárky à RTL. Le médecin de famille de l’enfant n’a pas souhaité commenter l’affaire, et le service d’ambulance de garde a déclaré qu' »aucun symptôme grave n’avait été détecté ».

Les parents déposent une plainte pour savoir qui est responsable de cette tragédie.

 

index.hu

pixabay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *