Le vice-président de la Banque nationale de Hongrie : L’inflation pourrait se situer autour de 20 % à l’automne

Économie

Ici, en Europe, il est encore trop tôt pour dire si nous sommes à la fin de la spirale inflationniste », a déclaré Barnabás Virág, vice-président de la Banque nationale de Hongrie (NMB), dans l’émission Aréna d’InfoRádió. Selon lui, le taux d’inflation pourrait commencer à ralentir à la fin de l’année ou au début de l’année prochaine. Il a averti que deux autres aspects apparus ces derniers mois doivent être pris en compte lors de l’estimation du taux d’inflation.

Outre la hausse des prix des denrées alimentaires et de l’énergie jusqu’à présent, il faut tenir compte de la situation de sécheresse qui, dans la région d’Europe centrale et orientale, pourrait déclencher une nouvelle vague d’augmentation des prix à l’automne pour les produits dont le prix a déjà le plus augmenté. L’autre effet est l’augmentation des prix des services publics due à la dernière mesure gouvernementale. Elle se répercutera sur les factures de septembre et donnera une nouvelle impulsion à l’inflation.

Selon l’estimation de la banque centrale, la hausse des prix des services publics ajoute à elle seule 3 % à l’inflation. Si l’on ajoute ce chiffre à la dernière prévision d’inflation de 15-16 %, on peut déjà envisager un taux d’inflation de 18-19 %.

 

debreceninap.hu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *